Programme 2015-16

Image

bulletin

Le TELECHARGER en cliquant sur la photo ou sur le site du Diocèse d’Avignon

Publicités

A propos de livres…

« Christologie du témoignage dans le concile Vatican II »

Francisco Esplugues Ferrero, Editions du Cerf 2015pacoeff_cerf

« La belle thèse du Père Francisco Esplugues Ferrero Christologie du témoignage dans le Concile Vatican II que j’ai le plaisir de préfacer constitue une contribution de premier ordre à la compréhension et à la réception du Concile qui n’en sont sans doute qu’à leurs débuts.

La plupart des interprétations proposées jusqu’ici étaient élaborées à partir de questions pour ainsi dire extérieures aux textes eux-mêmes. C’était par exemple le cas pour celles qui étaient commandées par l’alternative : continuité ou rupture. De telles problématiques ont eu pour effet de laisser dans l’ombre des aspects essentiels de l’enseignement conciliaire.

Le principe herméneutique qui inspire le présent travail tient en deux propositions : c’est des textes eux-mêmes que se dégagent les vérités à partir desquelles l’ensemble trouve sa vraie signification et son équilibre ; c’est ainsi d’une affirmation christologique majeure que procède l’unité de l’enseignement conciliaire. Nous avons là comme le présupposé et le moteur implicite de l’interprétation qui nous est proposée. Sans doute un tel principe n’est-il pas propre à l’auteur, mais il sera à l’avenir présent dans une majorité de travaux significatifs ».

Cardinal Cottier, de la préface.

***

« On peut analyser un concile œcuménique comme une organisation animée par une mécanique politique. On peut le considérer comme une réunion de la hiérarchie catholique, destinée à trouver le meilleur (ou le moins mauvais) compromis entre des tendances théologiques, pastorales, culturelles, presque opposées. On peut l’aborder comme un recueil de textes de portée dogmatique, disciplinaire, pastorale. On peut le recevoir comme un point de départ, ou un point de rupture, ou encore un accident historique à oublier à tout prix.

Le père Francisco Esplugues Ferrero choisit de considérer Vatican II comme un acte théologique de l’Église catholique en quête de fidélité plus totale à son Seigneur et Époux. Homme d’expérience, missionnaire sous plusieurs latitudes, il est conscient de l’impact qu’une réception plus complète du Concile pourrait avoir sur l’engagement missionnaire de l’Église ; il veut contribuer pour sa part à cette œuvre de réception. Pour y parvenir, il entreprend une recherche fondée sur l’étude patiente et méticuleuse des textes dans leur histoire conciliaire.

Son étude met en lumière un fait indiscutable : de Sacrosanctum Concilium à Dignitatis Humanæ, le Concile lit l’Écriture Sainte dans le but unique de se laisser in-former et trans-former par le Christ, Témoin fidèle et véritable.

La richesse de Vatican II apparaît alors : il ouvre un espace merveilleusement adapté pour susciter, former et soutenir des témoins du Christ pour le monde d’aujourd’hui. Cet espace pourrait être pris en compte bien davantage pour l’organisation de la formation intellectuelle et humaine des candidats au Sacerdoce. Il offre enfin au zèle apostolique de quoi s’orienter, se ressourcer, se convertir peut-être, pour servir l’unique Témoin du Père, dans la force de l’Esprit Saint ».

Etienne Michelin, de l’avant-propos

Pour l’acheter on-line :

http://www.editionsducerf.fr/librairie/livre/17398/christologie-du-temoignage

News-publications

«Que la Bible soit à portée de main dans nos familles, comme le pain est à portée de main sur la table familiale» (Mgr. Cattenoz)

Bible_grand_format

Devant la nouvelle traduction de la Bible, Monseigneur Cattenoz a été interviewé par la Pastorale Familiale du diocèse d’Avignon :     

 – Monseigneur, une nouvelle traduction de la Bible paraît ces jours-ci. Pourquoi ?

 Nous n’avions pas encore une Bible complète avec la traduction que nous entendons tous dans la Liturgie. Je me réjouis que cette traduction paraisse, car maintenant, nous entendrons la même Parole à la messe comme à la maison, à l’occasion de toutes nos rencontres en groupes, au catéchisme, dans les mouvements, dans notre méditation personnelle, dans les groupes bibliques. Il faut se réjouir de tout le travail accompli dans le monde francophone pour réaliser cette traduction qui nous accompagnera chaque jour. Comme un encouragement pour chacun de nous à plonger dans la Parole de Dieu.

Lire la suite

* * *

Lettre apostolique Evangelii Gaudium

Présentation par Mgr Salvatore Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la Nouvelle évangélisation.

La lettre Evangelii gaudium, du Pape François écrite à la lumière de la joie, pour redécouvrir la source de l’évangélisation dans le monde contemporain. C’est ainsi que l’on pourrait résumer le contenu de ce nouveau document que le Pape François donne à l’Eglise pour préciser les chemins que la pastorale doit emprunter dans un avenir immédiat. C’est une invitation à retrouver une vision prophétique et positive de la réalité, sans pour autant se cacher les difficultés. Le Pape François nous encourage et nous engage à regarder devant nous, au-delà de ce temps de crise, faisant une nouvelle fois de la croix et de la résurrection du Christ l’ « étendard de la victoire » (85).

Lire la suite

Acheter on line: La Procure

Des frères en Espagne

La mission est désormais partout, aussi à Ciudad Rodrigo !

Cet été, certains parmi nous, ils ont eu la joie de faire de rencontres très fraternelles à l’autre côté des Pyrénées, en terre de Castilla, en Espagne. L’Eglise de Ciudad Rodrigo et en particulier l’équipe des Œuvres Pontificales Missionnaires du diocèse, nous ont accueillis avec grande générosité en nous manifestant toute leur amitié. Ils ont promis de venir nous rendre visite à Avignon… nous les attendons avec hâte!

Martes Mayor

Nous voulons vous remercier depuis cette terre avignonnaise en espérant vous accueillir à notre tour. Un très grand MERCI à vous, Chema, Laura, Marita, Montse, Rosi, Marisa, Lucila, Guada, Teresa, pour tout ce que vous avez partagé avec nous. Merci aussi à votre évêque, D. Raúl, qui nous a encouragés à poursuivre notre mission dans la confiance. Et que vous continuez de toucher les cœurs de beaucoup de gens, les encourager à franchir le pas vers la rencontre des autres et les aider à savoir percevoir la présence de Dieu dans l’ordinaire de leurs vies. La mission est désormais partout, et vous vivez cela très intensément.

Merci beaucoup !!

enclave de mision

JMJ 2013, Diocèses de Castilla Léon, en communion avec JMJ Bresil

Ecole de la mission

Vous serez mes témoins jusqu’aux extrémités de la terre

Samedi 25 mai 2013

Article en "Eglise d'Avignon"

C’est la dernière école de la mission de cette année !!! Et vous êtes tous invités !!!

Le thème de la journée? Le témoignage !!!

Quel fondement biblique ? quel fondement dans la tradition de l’Eglise ? dans le Concile Vatican II ?

Témoigner en vérité ???

Témoigner et respecter la liberté de l’autre ???

Témoigner au risque de la propre vie ???

* * *

Enseignement par Isabel Velasco Zamarreno

Voilà le programme pour ce samedi:

Samedi 25 !!!

  • 14h : enseignement (chez fmdd)
  • 16h : Mission-Partage
  • 17h30 : Goûter fraternel !

Merci de nous confirmer votre présence et la présence des enfants pour mieux nous organiser.

fraternellement,

dani

Allez donc et faites des disciples…!

« Arde Complutum »

Semaine d’évangélisation dans le Diocèse d’Alcala d’Henares

13-20 juillet 2013

Le groupe diocésain Kerygma du diocèse d’Alcalà d’Henares (Madrid) avec l’évêque du lieu Mgr. Juan Antonio Reig Pla organise une semaine d’évangélisation cet été. Les  jeunes de ce groupe nous ont envoyé cette vidéo. Nous vous le partageons et vous invitons à prier dès maintenant pour cette mission.

Dimanche 28 avril 2013

« L’amour du Christ :

source de l’audace missionnaire »

Bulletin-Info n. 150

san pablo

Jésus devant sa passion imminente adresse un discours d’adieu à ses disciples. Il leur dit que pour l’instant ils ne pourront pas le suivre jusqu’à la mort, mais qu’une fois ressuscité, Il les accompagnera dans leurs œuvres d’évangélisation et de salut pour le bien des hommes. Qu’Il leur donnera la force et le courage de L’imiter dans son amour jusqu’au bout : c’est-à-dire « donner sa vie pour ses amis » (Jn 15,13); la donner pour l’accueillir pleinement des mains du Père.

En accueillant pleinement la vie du Père, comme Jésus l’a accueillie, les disciples, grâce à leur participation à la résurrection, Le rencontreront pour toujours dans la glorification éternelle qui est déjà commencée. Ces disciples-là, ce sont les disciples d’alors, mais ce sont aussi les disciples d’aujourd’hui : c’est à dire nous, si nous aussi, nous l’imitons comme eux l’on fait (évangile de ce dimanche).

En chemin vers la glorification par sa mort et sa résurrection, Jésus laisse à ses disciples le testament de son amour : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ». ( Jn 15,12). Ce n’est pas un conseil, c’est un commandement du Ressuscité. Les commandements du Ressuscité ont comme caractéristique que « le Seigneur nous commande pour pouvoir agir en nous » (Térèse de l’Enfant Jésus). Dans l’amour, avec lequel Jésus aime, s’accomplissent toutes les lois : « Aime et fais ce que tu veux », disait Saint Augustin. Aimer comme Jésus aime est à la fois la plénitude de l’expérience du salut et cela suppose en même temps d’aimer les autres véritablement, c’est-à-dire tout risquer pour leur salut.

C’est celui-ci l’amour véritable qui donne la plénitude à la vie, et qui nous fait être des chrétiens adultes. Des chrétiens heureux dans le temps et l’éternité. Des chrétiens qui ont des raisons pour vivre et pour mourir dans la vie quotidienne. C’est de cet amour-là que Paul dira: « si je n’ai pas l’amour je ne suis rien » (1 Cor 13,2).

L’amour chrétien c’est d’aimer le prochain comme le Christ l’aime. Voilà l’amour plein, qui nous donne la force de donner la vie pour ceux que nous aimons comme Lui le Christ a donné Sa vie pour tous les hommes. C’est cet amour-là qui nous fait devenir des témoins du Christ ressuscité. C’est cet amour-là qui nous donne « l’audace missionnaire ».

Notre partage ce weekend avec les frères du MEP, est un signe très fort de cet amour de Pâques partagé ensemble avec des hommes qui ont offert totalement leur vie au Christ pour L’annoncer dans les terres asiatiques ! Profitons de cette journée exceptionnelle de partage missionnaire !

C’est aussi cet amour même, qui vient de la source vive du Père, qu’Antonin recevra lors de son baptême. Source pascale, amour plus fort que la mort donné par le Christ, voilà ce que ses parents veulent lui offrir juste un an après leur mariage. C’est une joie pour notre communauté chrétienne. Cet amour, quand il est vécu, circule entre les membres de la communauté chrétienne : « Les gens reconnaîtront que vous êtes mes disciples par l’amour dont vous vous aimez » (Jn 13,35). Nous sommes tous responsables du développement de cette semence dans nos nouveaux baptisés.

Bon dimanche à tous !

paco

P. Paco Esplugues