Dimanche 17 mars 2013

« Prions pour nous : prions l’un pour l’autre »

Bulletin-info n.145

Pape

Nous saluons avec une grande joie l’élection de notre nouveau pape Francisco. Nous reprenons les premières phrases qu’il nous a dit parce qu’elles sont un signe très fort pour un programme.

« Frères et Sœurs, bonsoir!
Vous savez que la tâche du Conclave était de donner un Evêque à Rome. Il semble bien que mes frères Cardinaux soient allés le chercher quasiment au bout du monde… Mais nous sommes là… Je vous remercie pour votre accueil. La communauté diocésaine de Rome a son Evêque : merci ! Et tout d’abord, je voudrais prier pour notre Evêque émérite, Benoit XVI. Prions tous ensemble pour lui afin que le Seigneur le bénisse et la Vierge le protège. [récitation du Notre Père, du Je Vous Salue Marie et du Gloire au Père]
Et maintenant, initions ce chemin: l’Evêque et le peuple. Ce chemin de l’Eglise de Rome, qui est celle qui préside toutes les Eglises dans la charité. Un chemin de fraternité, d’amour, de confiance entre nous. Prions toujours pour nous : l’un pour l’autre. Prions pour le monde entier afin qu’advienne une grande fraternité. Je souhaite que ce chemin que nous commençons aujourd’hui et au long duquel je serai aidé par mon Cardinal Vicaire ici présent, soit fructueux pour l’évangélisation de cette Ville si belle!
Et maintenant je voudrais donner la bénédiction, mais auparavant, auparavant –je vous demande une faveur : avant que l’Evêque bénisse le peuple, je vous demande de prier le Seigneur afin qu’Il me bénisse : la prière du peuple, demandant la Bénédiction pour son Evêque. Faisons cette prière en silence de vous tous sur moi. Maintenant je vais donner, à vous et au monde entier, à tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté, la Bénédiction.
Frères et Sœurs, je vous laisse. Grand merci pour votre accueil. Priez pour moi et à bientôt ! Nous nous reverrons rapidement : demain je veux aller prier la Vierge pour qu’Elle protège Rome tout entière. Bonne nuit et bon repos ! »
 

Je voudrais faire quelques petites réflexions à chaud. Dans une calme sérénité, le pape François, est sorti à la Logia de Saint Pierre, pour dire quelques mots qui ont une très grande portée, même si dans le premier effet empathique, ils n’ont pas été perceptibles pour moi.

 Un premier élément, c’est la salutation amicale d’un frère qui est devenu évêque de Rome, « buona sera ». Il ne s’est pas seulement fait appeler Francisco en rappelant « il poverello » d’Assis,  il a commencé avec un ton et un style qui fait totalement écho à François d’Assise. François d’Assise, un homme totalement accroché au crucifié, pour devenir « frère universel » !

Dans cette même simplicité, un deuxième élément qui apparait est l’importance de la prière, vraiment collée à la peau, à la fois théorique et pratique !!! La référence très amicale à Benoit XVI est aussi accompagnée d’une prière pour lui. Et immédiatement avant de donner la bénédiction il a demandé au peuple de Dieu de prier pour lui. Le primat de Pierre prend tout son sens dans la prière de tout le peuple. Prions pour nous tous, prions « l’un pour l’autre ». La relation à Dieu de toute l’Eglise est ce qui donne sens au ministère de Pierre. Dans la relation à Dieu nous sommes tous des frères, au service de cette relation il est le successeur de Pierre. Comme dirait Benoit XVI, la priorité dans l’Eglise est à Dieu, et de cette relation à Dieu découle tout le sens de l’Eglise, particulière et universelle. C’est ce que le pape François a souligné dans un troisième temps. L’Eglise est universelle parce qu’elle est particulière ! C’est parce qu’il est évêque de Rome qu’il préside les Eglises dans la charité. Le concret de la prière a besoin du concret de l’église que nous formons dans un lieu concret. Là où on est, dans un lieu et en prière, là est Eglise Universelle. Et cette prière s’étend pour toute l’humanité pour qu’il advienne une grande fraternité, fruit de la prière et pas des idéologies qui veulent la construire par ces logiques destructives, et non pas par des affirmations qui tendent à exclure l’autre comme un ennemi potentiel.

Dans le chemin qui accompagne la prière il nous invite à évangéliser dans l’Eglise concrète dans laquelle nous sommes. L’évangélisation est très concrète, et il demande à son vicaire de Rome, de l’accompagner dans l’évangélisation de son diocèse, comme chemin pour devenir des vrais coresponsables de la fraternité universelle demandée !

La prière à Marie, le petit bouquet de fleurs à Santa Maria Maggiore, est le signe de l’accueil avec Elle et par Elle de cette maternité qui veille sur tous, parce qu’elle fait sienne tous ses enfants !!

MERCI SEIGNEUR POUR CE CADEAU POUR TON EGLISE : DONNE NOUS DE POUVOIR TE SERVIR AU SERVICE DE L’EVANGELISATION DE TOUS : « UT UNUM SINT ».

PACO2

        

Père Paco Esplugues

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Dimanche 17 mars 2013 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s