Dimanche 16 décembre 2012

« Dieu s’est mis en chemin vers nous »

Bulletin-info n.136 

En ce temps de l’Avent, nous nous préparons tous, des plus petits aux plus grands à accueillir Jésus. Calendriers de l’Avent, spectacle de Noël au catéchisme pour les plus petits,… recherche de plus de sincérité et de détermination dans sa manière de vivre sa foi, retraite, …pour les plus grands.  Même quand on marche dans les rues d’Avignon, on sent un grand désir chez les personnes, de vivre un Noël plein d’amour et d’espérance.

Dimanche dernier,  nous lisions l’Evangile où Jean Baptiste se présente comme la voix qui crie dans le désert : « Préparez le chemin du Seigneur » (Lc 3, 4). Nous aussi nous préparons le chemin pour aller jusqu’à la Crèche. Concrètement,  nous l’avons fait à St Agricol début décembre avec une équipe. Ça a été une belle expérience qui aide à entrer dans l’attente du Seigneur. Une équipe se charge aussi d’accueillir les visiteurs dans l’église chaque jour,  afin d’essayer aussi de préparer les cœurs de ceux qui viennent voir la crèche, ou simplement se recueillir, ou admirer l’architecture. D’autres se préparent à partir en retraite ce weekend-end, pour se préparer spirituellement à la venue du Christ. Dans les rues, les gens sillonnent le marché de Noël et au fond, ils recherchent aussi à vivre ce temps avec plus de vérité et de sens, comme nous l’a montré la Mission Merci Marie de la semaine dernière. Comme c’est beau de nous unir à la liturgie en préparant le chemin du Seigneur à travers nos différentes missions et nos différents engagements !   

Nous pouvons chacun témoigner de la  joie de pouvoir accompagner cette présence mystérieuse de la grâce, par tous ces travaux faits pour le Seigneur. Depuis ce début d’année, à travers  les travaux d’entretien de l’église, d’accueil, d’animation liturgique pour les enfants, nous nous ouvrons  à la présence transcendante de Dieu, nous entrons dans Son intimité et c’est un grand cadeau. Comme Moïse devant le Buisson Ardent, c’est toujours un grand émerveillement de découvrir que Dieu s’est déjà mis à notre portée, Il s’est mis sur notre chemin. Benoit XVI  le rappelait dans une homélie le 24 Décembre 2009 « Allons, traversons, allons jusqu’à Bethléem-vers ce Dieu, qui est venu à notre rencontre. Oui, Dieu s’est mis en chemin vers nous. De nous-mêmes, nous ne pourrions le rejoindre. Le chemin dépasse nos forces. Mais Dieu est descendu. Il vient à notre rencontre. Il a parcouru la plus grande partie du chemin. Maintenant il nous demande : Venez et voyez combien je vous aime. Venez que je suis ici. Allons ! Dépassons-nous nous-mêmes ! Faisons-nous de mille manières, voyageurs vers Dieu en étant intérieurement en route vers Lui. »

Ce voyage intérieur vers Dieu passe aussi par expérimenter le froid de la crèche, notamment dans l’église, pour les personnes qui accueillent les visiteurs l’après-midi. Ces  gens se demandent bien souvent intérieurement « Que nous faut-il donc faire ? »(Evangile de ce dimanche). Que notre vie chrétienne à la suite de Christ soit une réponse, dans un monde qui a tellement soif de trouver un sens à sa vie, et comble la soif de Dieu qui nous appelle à Lui offrir tout notre amour.                                                              

???????????????????????

Céline Vair, mdd

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s