Dimanche 10 octobre 2010

 

«  Dans le mois du rosaire la semaine des missions ! »

Feuille-Info Saint Agricol-Saint Louis n. 39

La base première et fondamentale de la mission et de l’annonce de l’Evangile est la prière. Le monde d’aujourd’hui écoute davantage les témoins que les maitres. Il faut donc que ces témoins  parlent aux hommes d’un Dieu avec qui ils traitent familièrement « comme s’ils voyaient l’invisible". Notre monde agité ressent  la soif de la prière mais  ne sait pas trop comment y accéder. D’autant plus que confrontés au silence, souvent,  nous ne savons plus quoi faire… et notre esprit  s’envole vers des choses plus concrètes, ou des activités plus performantes.

Pourtant la tradition de l’Eglise, dans sa sagesse, a accumulé des chemins d’une simplicité étonnante qui nous permettent de prier. Ils nous permettent d’entrer en résonance avec notre affectivité et de dégager des forces pour réaliser les tâches les plus grandes.  L’un de ces chemins est sans doute le rosaire : le chapelet. Je l’ai appris dans ma jeunesse, lorsque ma mère nous réunissait le soir, mes sœurs et moi, avant d’aller dormir, pour le dire avec elle. Cela habitue notre cœur à la dimension spirituelle. Et qu’est-ce que c’est précieux par la suite !!!

Il est certain qu’après toute ma jeunesse athée, le chapelet était devenu comme un carcan superstitieux. C’était le cas pour bon nombre de cette génération dont je faisais partie. Mais il est vrai aussi, que lors de ma rencontre avec le Christ il est devenu une source de renouvellement de la prière et de la mission. Désormais il m’est devenu tellement familier qu’en sortant de la maison je le commence instinctivement. Le regard sur les personnes et les événements en devient plus vrai !

Marie est une école très simple pour que la prière du cœur se réveille elle est en même temps un puissant soutient dans nos faiblesses et celles de nos frères. La mission avec Marie est transformée en une joie et une action de grâces continues, même lorsqu’on traverse des souffrances réelles. A saint Agricol et à saint Louis on prie le chapelet d’une façon communautaire (vrai soutient à la prière personnelle). Cette prière est une aide puissante pour nos besoins et les besoins du Christ dans le monde. La mission ne fait qu’en tirer des forces renouvelées. Les mercredis il y a le « chapelet des hommes » et le jeudi « le chapelet pour les vocations », Donnons-nous tous  la chance de le goûter au moins une fois en ce mois !!!

 

P. Paco Esplugues

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s