Dimanche 8-11-2009

Dialogue de l’Eglise avec le monde de l’art

Source: Bulletin St Agricol-St Louis n.8

A l’occasion des dix ans de la lettre de Jean Paul II aux artistes et du 45ème anniversaire de la rencontre de Paul VI avec les artistes, le 21 novembre prochain Benoît XVI renouvellera la proposition de dialogue de l’Eglise avec le monde de l’art. Les motivations et les contenus de cette initiative, qui aura lieu à la Chapelle Sixtine au Vatican, ont été présentées par l’archevêque Gianfranco Ravasi, président du Conseil Pontifical de la Culture et par le professeur Pasquale Iacobone, chargé du Département Art et Foi du dicastère de la Culture.

La rencontre aura pour objet de renouveler l’amitié et le dialogue entre l’Eglise et les artistes ainsi que de susciter de nouvelles occasions de collaboration. Il ne s’agit pas d’une conclusion  mais d’un début, «une semence, un germe, un moment», a précisé le président du conseil Pontifical, «représentatif de la volonté de dialogue de l’Eglise avec le monde de l’art, qui devra se développer, en diverses étapes et selon différentes modalités». Du  reste, pour l’archevêque,  le «divorce», qui s’est fait dans l’histoire entre l’Eglise et les artistes est évident ; Eglise qui «après avoir promu  de grandes révolutions  dans le champ artistique semble avoir fini par se contenter  de ‘lieux communs’ ou du simple noble artisanat» ; artistes «toujours plus tentés par des expérimentations autoréférentielles et des provocations». D’où le besoin de chercher un point de rencontre pour un dialogue commun.

La question que le pape Benoît XVI veut aborder est ancienne, au cœur du siècle dernier, tant avec le pape Pie XII, que de ce grand intellectuel qu’a été Giovanni Battista Montini (Paul VI). Ce pontife n’a pas hésité à s’exposer au premier rang en entreprenant  avec courage et hauteur de regard un chemin de rapprochement. Le 7 mai 1964, il a reçu dans la Chapelle Sixtine les artistes de son temps, comme le fera Benoît XVI le samedi 21 novembre 2009.

La rencontre des artistes avec Joseph Ratzinger, dans ce lieu significatif où il a été élu pape, sera accompagnée de la lecture de morceaux choisis de la Lettre aux artistes du pape Wojtyla (4 avril 1999) et d’un discours de Benoît XVI, qui sera sans doute une nouvelle pierre millénaire  vers une rencontre féconde de l’art et de la foi, juste au moment où la Cour Européenne (de Strasbourg), vient de prononcer une sentence contre la présence du crucifix dans les salles des cours .

Nous nous réjouissons de cette initiative qui rejoint d’abord une profonde conscience dans notre équipe pastorale de l’enjeu de ces rencontres. En effet, l’art est toujours un chemin vers l’Invisible qui nous rencontre dans les expressions du cœur de l’homme. Le parcours artistique de saint Agricol, mis en place lors du festival d’Avignon 2007, se poursuit pendant l’année comme une «école du regard spirituel» vraiment significative. Ce parcours s’accompagne depuis le début d’un désir de mettre en valeur la lettre aux artistes de Jean Paul II qui sera au cœur de la prochaine rencontre vaticane. Enfin, dans la gratuité de l’art n’y a-t-il pas quelque chose de la gratuité et de la générosité du don total de soi qui se manifeste ? L’art en est donc un témoin !!!

Paco Esplugues Ferrero

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s