Semaine Sainte en Avignon

  Religiosité populaire 

« Le Christ fait-il quelque chose dans nos rues ? » 

   

 

Je me permets d’évoquer ici quelques souvenirs personnels sur les manifestations de la religiosité populaire. Les souvenirs sont importants pour façonner notre identité, donner chair et sang à nos idées et nous permettre de revivre et réinterpréter des moments cruciaux de notre vie.

Dans mon enfance j’ai été familiarisé avec le mystère chrétien par ma mère : après la messe quotidienne elle nous menait à la chapelle de la communion de mon village et à coté de nous elle parlait à haute voix avec Jésus. La présence de Jésus restait imprégnée dans ma conscience d’enfant quand dans les processions de Semaine Sainte il traversait les rues du village avec les différentes images de sa Passion.

De l’étape agnostique de ma jeunesse pendant laquelle j’étais étudiant de sciences économiques à Valencia, je me souviens qu’un vendredi saint, je croisais « par hasard » le regard du Christ dans une des images de la passion exposées dans la rue et qu’elle m’interpellait avec une force inouïe. Ce jour-là Oscar Romero mourait assassiné au San Salvador et le Christ semblait me dire « aujourd’hui ma passion continue… Veux-tu m’aider ? »   

Ces souvenirs me parlent de la proximité de Dieu. Le mystère de l’Incarnation ne concerne pas seulement la naissance et la Passion du Seigneur dans un passé millénaire, mais l’incarnation de la grâce, ou la naissance de Dieu dans notre propre vie quotidienne. Jésus est vivant et Son Esprit continue d’interpeller, de guérir, d’enseigner, de pardonner, de consoler et de nous stimuler. Loin d’être une abstraction vide, cela se manifeste dans la liturgie mais aussi dans les images et les manifestations que la piété populaire a modelées  dans les traditions de nos cultures. La connaissance de l’incarnation se développe à mesure que l’on laisse ces images croiser les préoccupations de notre vie quotidienne. La présence dans les rues des manifestations de la foi permet de découvrir que cet espace est aussi plongé dans le mystère de Dieu et de sa passion pour les hommes !

Après Vatican II on a eu tendance à minimiser l’importance de la «religiosité populaire». À juste titre, on insistait sur l’étude biblique et une participation liturgique plus importante. Mais ce faisant, on minimisait aussi les expressions populaires qui permettaient au sentiment religieux de se manifester davantage : les bénédictions, les processions, les pèlerinages aux sanctuaires, la dévotion du Rosaire, … en sont de nombreux exemples. Aujourd’hui, forts d’une expérience de quarante ans, nous constatons que les jeunes comme les moins jeunes ont besoin de ces expressions pour « raviver le don spirituel que Dieu a déposé en [nous] » (2 Tm 1, 6). Les JMJ, les pèlerinages à saint Jacques de Compostelle, les pastorales à l’Oratoire, la fête de l’Immaculée en Avignon qui a été cette année une grande surprise, les chemins de croix avec notre archevêque… en sont des témoignages évidents.

La religiosité populaire est pour l’essentiel  un ensemble de valeurs qui, avec sagesse chrétienne, répond aux grandes interrogations de l’existence. Le bon sens populaire catholique est fait de capacité de synthèse pour l’existence. C’est ainsi qu’il fait aller ensemble, de façon créative, le divin et l’humain, le Christ et Marie, l’esprit et le corps, les charismes et l’institution, la personne et la communauté, l’intelligence et le sentiment, la foi et la patrie… Cette sagesse est un humanisme chrétien qui affirme radicalement la dignité de tout être comme fils de Dieu, instaure une fraternité fondamentale, apprend à rencontrer la nature comme à comprendre le travail, et donne des raisons de vivre dans la joie et la bonne humeur, même aux milieu des duretés de l’existence. Cette sagesse est aussi pour le peuple un principe de discernement, un instinct évangélique qui lui fait percevoir spontanément quand l’Évangile est le premier servi dans l’Église, ou quand il est vidé de son contenu et asphyxié par d’autres intérêts.

Le Pape Jean-Paul II va très loin dans cette considération. Dans une allocution du 5 avril 1987, il n’hésite pas à voir dans la piété populaire un véritable "trésor" :

"Oui, la piété populaire est un vrai trésor du Peuple de Dieu. C’est une démonstration continuelle de la présence active de l’Esprit Saint dans l’Église. C’est lui qui allume dans les cœurs la foi, l’espérance et l’amour, ces vertus suprêmes qui donnent leur valeur à la piété chrétienne. C’est le même Esprit qui ennoblit les formes si variées et si nombreuses par lesquelles s’exprime le message chrétien en accord avec la culture et les coutumes propres à chaque lieu, à travers tous les siècles. ‘Il est donc nécessaire de mettre pleinement en valeur la piété populaire et de la purifier des incrustations indues du passé et de la rendre pleinement actuelle. Cela veut dire l’évangéliser, autrement dit, l’enrichir de contenus salvifiques porteurs du mystère du Christ’ (19 octobre 1984)".

Au cours de cette semaine sainte nous sommes invités à purifier notre regard. La passion du Christ lave les yeux de l’âme pour mieux percevoir sa présence dans nos frères. Reconnaître dans nos rues sa présence crucifiée, peut illuminer et imprégner notre conscience du fait que le Christ nous dit encore aujourd’hui : «veux-tu m’aider en tous ces frères qui souffrent des conséquences de l’égoïsme dans le monde ? En toutes ces mamans qui détruisent leurs enfants dans leur sein parce qu’elles ne sont pas soutenues dans leur maternité ? En tous ces jeunes qui ne trouvent pas de sens pour vivre et qui se suicident parce qu’il n’y a pas de regard pour leur montrer la valeur immense de leurs vies ? … »

Entre la place de l’Horloge et la Métropole, le vendredi saint de vraies rencontres avec le Christ peuvent avoir lieu. La chair et le sang du Christ se répandent, pas seulement dans l’espace privé de nos chapelles mais aussi dans tous les coins de nos villes et de notre monde !!!  

 

P. Francisco ESPLUGUES mdd

 Source: Bulletin Centre-Ville d’Avignon

Mars 2008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s