Chemin Saint Jacques

Des nouvelles du chemin…

Nous voici embarqués dans ce chemin vers Saint Jacques avec une quarantaine des collégiens, lycéens de l’ensemble scolaire Louis Pasteur et de la paroisse saint Agricol… Remplis de joie dans cette deuxième étape!!

Et pour ceux qui nous suivent, voici deux belles photos prises ce matin !

Priez pour nous :)

Cristina

20140421_171039

V__B0CA(1)

Publié dans Non classé | Un commentaire

Chemin saint Jacques

"Quittez vos tongues!"

Mercredi 28 mai au dimanche 1 juin

De 7 à 77 ans

Affiche

Organise: Randos « En Avant ! » (Paroisse Saint Agricol)

daniela.weddle@gmail.com – 06.17.41.55.49

Publié dans couple et famille, jeunes, paroisse St Agricol, sessions-fmdd | Tagué , | Poster un commentaire

Tridium pascal 2014

"Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout" Jn 13, 1

Retraite dans la ville

Jeudi 17 – Dimanche 20 avril 2014

Eglise Saint Agricol

CRISTO CRUCIFICADO 1 

Jeudi Saint 17 avril

  • 15h00 : Enseignement I suivi d’adoration
  • 19h00 : Célébration de la Cène du Seigneur
  • 20h00 : Dîner tiré du sac au parvis de Saint Agricol
  • 20h30 : Enseignement II. Veillée de prière avec Jésus à Gethsémani
  • Adoration toute la nuit (24 sur 24 h)

Vendredi Saint 18 avril

  • 8h00 :   Laudes et Enseignement III
  • 11h00 : Enseignement IV
  • 15h00 : Enseignement V. "Prière avec Marie au pied de la Croix"
  • 18h00 : Liturgie de la Passion
  • 21h00 : Chemin de Croix dans les rues d’Avignon

Samedi Saint 19 avril

  • 8h00 :   Laudes et Enseignement VI
  • 11h00 : Enseignement VII
  • 15h00 : Enseignement VIII. "En attente avec Marie"
  • 21h00 : Veillée Pascale

Dimanche de Pâques 20 avril

  • 10h30 : Eucharistie solennelle du Matin de la Résurrection (suivie du vin de l’amitié)
  • 17h30 : Adoration à la chapelle Saint Louis
  • 18h30 : Messe de Pâques à la chapelle Saint Louis à la lumière d’Emmaüs

* * *

Cette année les enseignements seront consacrés à la Passion de Jésus dans l’Evangile de Saint Jean:

  • Enseignements: P. Paco Esplugues, P. Cesareo Escarda, Isabel Velasco Zamarreno
  • Animation: Famille Missionnaire Dialogue de Dieu
  • Contact: Isabel 04.90.82.17.87
Publié dans paroisse St Agricol, sessions-fmdd | Tagué , , | Poster un commentaire

Bulletin-info Avril 2014

« Hommage à deux Papes et à un Concile (I) »

42257_jean-paul-ii-jean-xxiii_440x260

Cet article est le premier d’une série. En Avril, nous aurons la joie de vivre deux grandes canonisations par le Pape François : celle de Jean Paul II et de Jean XXIII. Cet événement ecclésial est une clé pour mieux comprendre l’esprit de l’action du Pape François qui a choisi de les canoniser ensemble.

Nous voudrions ici leur rendre hommage en pénétrant les questions transversales que ces deux papes ont vécu autour du Concile Vatican II. L’un en le convoquant, l’autre en l’habitant profondément afin de rendre l’Eglise pleinement consciente de son rôle dans et face à notre monde. Jean Paul II et Jean XXIII étaient habités par la question : "Comment les énergies de l’Evangile peuvent arroser les veines asséchées de notre monde ?" (Jean XXIII, dans Gaudet Mater Ecclesiae). Et tous deux nous mènent aujourd’hui, en fêtant la proclamation de leur sainteté, à nous laisser travailler par la même préoccupation. C’est justement en ne l’évitant pas mais en se laissant habiter par elle que nous pourrons découvrir réellement comment les énergies de l’Evangile arrosent abondamment nos vies. Car le cœur de la question est en fait : comment permettre à l’Esprit de Dieu de nous habiter plus profondément ?

Aujourd’hui, 50 ans après le Concile, nous avons peut être encore plus besoin qu’alors de revivre ce dynamisme. Peut être pas dans un aggiornamento superficiel, mais en se plaçant dans les axes existentiels que les deux papes ont fait leur. C’était aussi la question de Benoit XVI pendant son ministère pontifical et celui du Pape François tel qu’il l’a soulevé dans Evangelii Gaudium: "Laissons-nous arroser profondément par la joie de l’Evangile aujourd’hui". Lorsque Karol Wojtyla a voulu appliquer le Concile en son diocèse de Cracovie, il a mis en point de mire la phrase que Paul VI avait lancée au discours d’ouverture de la 2ème session : « Église que dis-tu de toi-même ? » Cette question est posée par le monde à l’Eglise, de même que les disciples des pharisiens l’avaient posée à Jean Baptiste au commencement de sa mission. Le monde nous pose la question : qui sommes nous, nous les membres de l’Eglise ? Ou peut-être qu’elle ne nous est malheureusement pas assez posée. Mais il nous convient de nous questionner nous-mêmes, puisque c’est en se laissant interroger que la nouveauté de l’Evangile a la possibilité de nous inonder, et par là apparaître dans sa fraîcheur aux hommes d’aujourd’hui. Nous pouvons faire ce que Wojtyla invitait à faire aux chrétiens de son diocèse : se tourner personnellement vers le Christ, pour comprendre ce qu’Il dit de nous, en tant que communauté et en tant que personne.

Le Pape François nous invite aussi à opter pour cette attitude avec un de ses slogans les plus répétés :"Laissons se manifester l’imprévu de Dieu". Ce renouvellement qui permet à la lumière du Christ de resplendir dans nos cœurs, est l’axe transversal de tout le Concile. Jean XXIII en avait vu toute l’importance au milieu de la guerre froide et de la crise des missiles. Jean-Paul II, tout au long de son ministère traversé par les épreuves, même lors de l’attentat, se laissait lui-même modeler par la question : que dis-tu de moi Seigneur ? Grâce à cette prière, il a brisé les logiques de mort que jour après jour menacent notre monde. Par ailleurs, le Concile suggérait que l’Eglise se tourne vers le Christ pour lui laisser dire ce que Lui voyait en elle. Il commence, dans tous ses documents, par placer l’Eglise comme sujet, et invite chaque chrétien à se placer dans le même dynamisme. Ne plus se regarder avec ses propres yeux, mais oser se placer sous le regard personnel de Dieu sur nous. L’axe de la christologie de Vatican II et la base de tout son renouvellement, était une phrase de Jésus, centre de toute sa spiritualité : « Père que dis-tu de moi ? ». Autrement dit : "Personne connaît qui est le Fils si ce n’est le Père !" Mt 11,27. Jésus a dit cela alors qu’Il exultait de joie dans l’Esprit, et cette phrase a dévoilé l’attitude de fond de son action parmi les hommes. La perspective est alors d’apporter le vrai repos du cœur au monde. Ne pas se replier devant les problèmes du monde mais ouvrir les yeux à la merveille qui se cache sous les difficultés, permet de découvrir l’Amour même de Dieu agissant pleinement dans les cœurs.

Notons en effet, un petit corollaire très inconnu et qui est au centre du Concile : plus nous faisons nôtres les joies et angoisses des hommes, plus nous nous tournons vers le Christ pour découvrir ce qu’il voit, et plus nous nous émerveillons de la richesse inépuisable de Sa présence de pèlerin à nos côtés et qui amène plus loin dans la vraie paix ! Ce corollaire est le centre de toute la dynamique du Concile ! Et il est aujourd’hui plus profitable que jamais ! Le Concile exprime cela en plusieurs endroits mais plus spécialement, il le cristallise en Gaudium et Spes 22. Jean Paul II en a fait le centre de son ministère dans l’encyclique Redemptor Hominis : "En réalité, le mystère de l’homme ne s’éclaire vraiment que dans le mystère du Verbe incarné. Adam, en effet, le premier homme, était la figure de celui qui devait venir, le Christ Seigneur. Nouvel Adam, le Christ, dans la révélation même du mystère du Père et de son amour, manifeste pleinement l’homme à lui-même et lui découvre la sublimité de sa vocation".

Pour conclure, nous pouvons affirmer que l’identité n’est jamais une étiquette. Elle est une relation interpersonnelle et responsable car l’homme se manifeste dans son acte. Le Christ nous invite à en découvrir la pleine portée. Au fur et à mesure que nous nous plaçons dans le même horizon que lui, que nous cherchons à révéler aux hommes le mystère du Père et de son amour, nous goûtons notre propre identité. En cela résidait le génie de la spiritualité de Jean-Paul II. Il a eu les funérailles les plus grandes de l’histoire ; des milliers d’hommes même des ennemis en guerre sont venus l’honorer parce que dans l’échange avec lui, au cours de sa vie, ils se sont sentis traités avec un respect qui les aidait à découvrir leur véritable identité et dignité.

20130207_1302512

P. Paco ESPLUGUES FERRERO

Publié dans Non classé | Poster un commentaire

"In live" depuis Cadenet

Témoignage depuis la mission

cadenet

Nous voilà déjà samedi, et depuis le début de la semaine, une équipe de missionnaires de la paroisse de Saint Agricol a la grande joie de vivre une semaine de mission dans le secteur inter paroissial de Cadenet qui compte 6 villages (Cadenet – Lourmarin – Puyvert – Mérindol – Lauris- Pujet).

Certains d’entre nous y sont depuis le début de la semaine, d’autre nous ont rejoints pour quelques jours, mais tous, avec une grande joie nous essayons de faire partager l’amour du Christ qui nous anime. Les activités sont variées et chacun peut trouver sa place au cœur de l’évangélisation.

Les rencontres sur le marché de Cadenet ont été le 1er temps fort de la mission. Le Seigneur était offert mais pas seulement, café et gâteaux aussi ! Quelques soient les convictions, les cœurs et les visages furent ouverts et accueillants. Nous avons aussi partagé la foi dans les rues de Puyvert et de Lourmarin en faisant du porte à porte. Là aussi des échanges ont été fructueux.

Depuis vendredi nous arpentons les rues de Cadenet guitare à la main, pour inviter tous ceux qui le souhaitent à partager avec nous ce moment intensif de prière et de mission. Grand-mères aux balcons, enfants dans la rue, joueurs de pétanques… nous avons pu partager avec tous la joie de l’évangile. Nous avons contemplé les visages heureux des personnes âgées que nous avons visitées en maison de retraite… Les enfants du catéchisme travaillent avec beaucoup de sérieux à un petit projet de théâtre au service de l’histoire d’Abraham… Les commerçants sont étonnés à la vue de catholiques si dynamiques, et la plupart étaient heureux de voir l’église ouverte et animée. Quand les dialogues arrivaient à aller plus loin, certaines personnes nous ont même partagé la foi qu’ils vivent au quotidien. Nous les avons invitées à venir découvrir que c’est ce même Christ qui les attend à la Paroisse alors que peut être ils n’avaient jamais songé à venir y faire un tour.

Il y a aussi les veillées de chaque soir, qui nous plongent dans un profond climat de prière et d’action de grâce pour les merveilles que le Seigneur accomplit dans cette mission. Les cœurs s’ouvrent, le Seigneur parle dans le secret à chacun et nous sommes émerveillés par le fait que plusieurs reçoivent cette mission comme un signe du Seigneur dans ce moment concret de leur vie. Mère Téresa disait : « Dieu seul peut donner la foi mais tu peux donner ton témoignage ! ».

Conclusion, nous avons vraiment pu toucher en nous la joie de l’évangélisation, c’est-à-dire du partage de la foi avec tous ceux que nous rencontrons, croyants ou non et par la beauté de ce que nous vivons entre missionnaires. Nous nous sommes vraiment laissés surprendre par la joie de répondre à l’appel de Dieu à communiquer son amour et sa parole et comme le dit le pape François dans sa lettre apostolique Evangelii Gaudium « Une annonce renouvelée donne aux croyants, même à ceux qui sont tièdes ou qui ne pratiquent pas, une nouvelle joie dans la foi et une fécondité évangélisatrice. En réalité, son centre ainsi que son essence, sont toujours les mêmes : le Dieu qui a manifesté son amour immense dans le Christ mort et ressuscité. Il rend ses fidèles toujours nouveaux, bien qu’ils soient anciens : « Ils renouvellent leur force, ils déploient leurs ailes comme des aigles, ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer » (Is 40, 31). »

logo EM2

L’équipe missionnaire
Ecole de la mission st. Paul

Publié dans Non classé | Poster un commentaire

Enseignement catholique

Une anthropologie intégrale

"Nous parvenons à être pleinement humains quand nous sommes plus qu’humains" Evangelii gaudium n.8

290997_2

Cette année dans le cadre des parcours de première annonce «Chemin de vie» et «Ose la vie!» se dérouleront plusieurs sessions de formation pour les animateurs du lycée Louis Pasteur, du collège saint Michel et de l’école saint Charles, dans le but d’approfondir la pédagogie de ces parcours et le lien organique qui les structure.

  • Intervenant : Isabel Velasco Zamarreno
  • Lieu : Maison diocésaine d’Avignon
  • Horaire : 9h30-15h30

Samedi 29 mars 2014

9h15: Accueil
9h30-10h30: "Eduquer à l’art de vivre". Une pédagogie de la responsabilité
10h45-11h45: "Pédagogie et fondements anthropologiques du parcours ‘Ose la vie!’"
11h45-12h30: Temps d’échange
12h30-13h45: Repas
14h00-15h00: "Pédagogie et fondements anthropologiques du parcours ‘Chemin de vie"
15h00-15h30: Temps d’échange
 
********
 

Samedi 14 décembre 2013

9h15: Accueil
9h30-10h30: "L’homme dépasse l’homme". Une pédagogie ouverte à la transcendance
10h45-11h45: "L’homme être appelé". Une pédagogie du dialogue
11h45-12h30: Temps d’échange
12h30-13h45: Repas
14h00-15h00: "Deviens ce que tu es". Une pédagogie de la croissance
15h00-15h30: Temps d’échange
 
 
Publié dans jeunes | Tagué , , | Poster un commentaire

A propos de livres

"A la luz del Resucitado. Una lectura cristológica del Vaticano II"

Ed. Universidad San Damaso, 2014

Gabriel Richi Alberti, dir.

portada_cm-11

Ce livre est un recueil des interventions du colloque théologique qui a eu lieu à la Basilique du Sacré Coeur de Montmartre l’an dernier pour le 50ème anniversaire du Concile Vatican II. Il a été organisé par l’association « Père Marie Joseph Le Guillou » avec la collaboration de l’Université San Damaso de Madrid.

Dans le cadre de l’année de la foi, il a été une occasion pour approfondir la connaissance du Concile d’après la nouvelle édition, chez Parole et Silence, du livre : "Le Visage du Ressuscité" du Père Marie-Joseph Le Guillou.

Source: http://www.mjleguillou-colloqueconcile.fr/

Pour l’acheter on-line: Publications-San Damaso

Publié dans Livres | Tagué , | Poster un commentaire